Promenade Romaine - avril 2019

Avril - Italie
Séjour 5 jours / 4 nuits

Voyage culturel à Rome

avec Jean-Michel SANCHEZ, conférencier

Sur les pas du Bernin, de Borromini et du Caravage.

Rome comme vous ne l’avez jamais vue !

Redécouvrez la ville éternelle en arpentant palais, églises et autres villas. En dehors des sentiers battus, sous forme de promenades, vous retrouverez pas à pas les grands noms de la sculpture, de l’architecture et de la peinture baroques.

Un parcours inédit et exclusif avec un historien d’art, spécialiste et amoureux de Rome et du baroque.

Plus de détails

1 275,00 € TTC

Mettre une option

Programme du voyage culturel à Rome avec un guide-conférencier :

Jour 1 – Mardi 9 avril                     Paris – Rome   

Le matin, accueil à l'aéroport de Paris, assistance aux formalités et envol vers Rome.

Atterrissage à l'aéroport de Rome-Fiumicino et transfert en ville vers votre lieu d’hébergement. 

Vous débuterez votre visite de Rome depuis le Capitole dont le palais municipal ferme la place, mais offre sur le côté une très belle vue sur le Forum romain et le Palatin. La place fut dessinée par Michel-Ange et présente une belle harmonie.

Vous poursuivrez en direction du Palais de Venise dont la cour offre un charme rarement égalé ; puis le Gesù, première église baroque à Rome. Voulue par saint Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, la façade fut réalisée par Giacomo della Porta ; l’intérieur est tout entier décoré à la gloire du saint nom de Jésus, tandis que l’autel de saint Ignace montre le triomphe de la foi catholique sur le Protestantisme ; en face, celui de saint François-Xavier, l’un des fondateurs aussi de la Compagnie de Jésus.

Continuation vers la place Navone conçue par Le Bernin : l’ensemble est agrémenté de trois fontaines, dont l’une, monumentale, représente les fleuves des quatre continents connus au XVIIème siècle. Face à celle-ci se dresse l’imposante façade de Sainte-Agnès conçue par Borromini au milieu du XVIIème siècle. Vous poursuivrez en direction de Santa Maria della Pace : œuvre majeure du baroque romain, elle conserve plusieurs chefs d’œuvre de Raphaël, de Peruzzi, tandis que son cloître fut conçu par Bramante. Au XVIIème siècle, Pietro da Cortona ajouta une façade baroque convexe entre deux ailes en retrait, l’architecte tirant au mieux partie du peu d’espace environnant.

Vous visiterez ensuite Saint-Louis-des-Français. L'église, tout comme les autres églises françaises de Rome, est confiée à un recteur nommé par l’Ambassade de France près le Saint-Siège en lien avec les Pieux Établissements de la France à Rome et à Lorette. L’œuvre la plus célèbre est sans conteste le cycle de peinture ornant la cinquième chapelle de gauche, la chapelle Contarelli. Réalisées par le maître du baroque Caravage (Michelangelo Merisi) de 1599 à 1602, sur une commande du cardinal Matthieu Contarelli, les toiles ont pour sujet la vie de saint Matthieu ; trois tableaux illustrent ce cycle : à gauche sa vocation, en face saint Matthieu et l'Ange qui constitue le retable, et à droite le martyre de l’Evangéliste.

Votre promenade vous mènera ensuite sur la place du Panthéon où se dresse fièrement ce monument de la Rome impériale érigé sous Auguste en l’honneur de tous les dieux. Continuation vers Saint-Ignace dont la voûte en trompe l’œil réalisée par Pozzo, est un hymne à saint Ignace de Loyola. Au fond la coupole est également réalisée en trompe l’œil ! Visite privée des appartements de saint Louis de Gonzague dans le plus pur style baroque ; vous passerez également à proximité de la coupole surbaissée où aimait venir étudier un certain Galillée. En ressortant, vous serez surpris par l’aménagement de la place imaginé par Le Bernin, tel un décor de théâtre !

Vous terminerez ensuite à la Fontaine de Trevi. Réalisée entre 1732 et 1762, cette fontaine monumentale s’adosse au Palais Poli ; elle est l’exemple caractéristique de la tradition du style baroque dans la Rome du XVIIIème siècle. Conçue à la demande de Clément XIII par Nicola Salvi, elle est le point terminal de l’aqueduc de l’Aqua Virgo construit en 19 avant J.-C. !

Déjeuner inclus. Installation à l’hôtel, dîner inclus et nuit.

 

Jour 2 – Mercredi 10 avril              Rome : la Villa Borghese et les églises de Maderno    

Le matin, vous prendrez la direction de la Villa Borghese. A la fin du XVIème siècle, une riche famille originaire de Sienne acquit des terres au nord de l’Urbs. Scipion Borghese fut un collectionneur passionné : il débutera sa collection grâce à certains héritages familiaux ; il poursuivra cette passion durant toute sa vie et de manière méthodique : pour chaque artiste, il tenta d’acquérir plusieurs œuvres. Il héritera également de son oncle le Pape Paul V, un ensemble d’œuvre du Cavalier d’Arpin.

La villa, dont l’architecture n’est pas sans rappeler la Villa Medicis ou la Villa Farnesina, abrite désormais de splendides collections de sculptures et de peintures que vous découvrirez : les œuvres du Bernin et du Caravage y sont nombreuses et parfaitement mises en valeur ! Puis promenade dans les jardins qui furent réalisés par Ponzio sur les plans du cardinal Scipion Borghese pour agrémenter sa villa. La volière quant à elle est l’œuvre de Carlo Rainaldi.

Vous prendrez ensuite la direction de Sainte-Marie-de-la-Victoire où est conservée l’une des pièces maîtresses de la sculpture du Bernin : la fameuse extase de sainte Thérèse. L’église fut reconstruite au début du XVIIème siècle sur un projet de Carlo Maderno.

Vous poursuivrez vers Santa Suzanna alle terme di Diocleziano dont la façade fut achevée par Maderno également. Ce dernier assista son oncle Domenico Fontana à Rome à partir de 1588. Sa première œuvre, en 1596, fut la façade de l'église Santa Susanna, souvent considérée comme la première œuvre de style baroque ; attirant l'attention du pape Paul V, cette réalisation lui permit de participer à la conception des plans de la basilique Saint-Pierre, modifiant ceux de Michel-Ange.

Vous terminerez votre journée aux anciens thermes de Dioclétien transformés en église : Sainte-Marie-des-Anges.

Vers 1700, le pape Clément XI demanda à Francesco Bianchini, astronome, mathématicien, archéologue, historien et philosophe, de construire une ligne méridienne, sorte de cadran solaire, à l’intérieur de la basilique. Poursuite vers Sainte-Marie-Majeure où Le Bernin travailla dans sa jeunesse avec son père à la décoration de la chapelle Pauline et là où il est enterré.

Déjeuner inclus. Dîner inclus et nuit.

 

Jour 3 – Jeudi 11 avril                    Rome : de la place du Peuple à la place d’Espagne

Le matin, vous prendrez la direction de la Piazza del Popolo ; vaste place monumentale réaménagée en 1811 dans sa forme actuelle, elle est le point de départ de trois axes majeurs traversant Rome, vers la place de Venise notamment. Son appellation rappelle les peupliers qui l’ornaient. Sur l’un de ces côtés, se trouve l’église Santa Maria del Popolo qui fut restaurée par Le Bernin entre 1655 et 1661. La chapelle Chigi fut dessinée par Raphaël, tandis que la chapelle Cerasi abrite certains chefs d’œuvre de la peinture occidentale, dont la fameuse conversion de saint Paul du Caravage, ainsi que la crucifixion de saint Pierre.

Vous vous rendrez ensuite au Pincio, magnifique terrasse qui domine la Place du Peuple et toute la ville éternelle. Vous poursuivrez en direction de la Villa Médicis bâtie pour le cardinal Giovanni Ricci di Montepulciano autour de 1564. Elle se situe sur l'emplacement des anciens jardins de Lucullus et fut acquise en 1576 par le cardinal Ferdinand de Medicis ; il l’aménagea comme un véritable écrin pour abriter ses collections d’œuvres d’art. Visite de la villa et des jardins.

Vous poursuivrez vers les escaliers de la Trinité-des-Monts qui dominent la fameuse place d’Espagne où trône une fontaine en forme de barque. La « Barcaccia » est l’un des chef-d’œuvre de la sculpture baroque, commandée en 1629 par le pape Urbain VIII aux célèbres sculpteurs italiens Pietro Bernini et son fils Gian Lorenzo Bernini.

Vous poursuivrez vers l’église Sant’Andrea delle Fratte où Borromini s’employa à ajouter une coupole dont les renforts forment une croix de saint André ! A proximité de l‘église se dresse l’habitation du Bernin.

Vous découvrirez ensuite la crypte des Capucins, avant de terminer par une très belle visite guidée du couvent de la Trinité-des-Monts, terre française. Cette visite exclusive vous permettra de découvrir le magnifique cloître du couvent, mais aussi une splendide anamorphose : l’image change de sujet en fonction de l’angle où l’on se place. Vous découvrirez également l’astrolabe, la chapelle de la Mater Admirabilis et le réfectoire orné par Pozzo.

Déjeuner inclus. Dîner libre et nuit.

 

Jour 4 – Vendredi 12 avril              Rome : le Quirinal et ses chefs d’œuvre

Le matin, vous visiterez le Palais du Quirinal. Construit à partir de 1583 à l'initiative du pape Grégoire XIII, le palais du Quirinal est l'un des bâtiments les plus prestigieux de la capitale italienne, tant au niveau artistique que politique. Plusieurs artistes, parmi les plus grands d'Italie, voire d'Europe, ont contribué à sa construction ou à ses aménagements, comme Pietro da CortonaDomenico FontanaFerdinando Fuga et Carlo Maderno. Palais papal, puis palais royal, il est aujourd’hui le palais présidentiel italien. 

Vous découvrirez ensuite Saint-André du Quirinal ; construite par le Bernin, cette église est considérée comme l’un des bijoux de l’art baroque. Puis Saint-Charles-aux-Quatre-Fontaines. Dédiée à saint Charles Borromée, on prit vite l’habitude de la nommer San Carlo alle quattro Fontane du fait de sa position à un carrefour dont les quatre angles sont décorés d’une fontaine représentant le Tibre et l’Arno d’une part, Diane et Junon d’autre part. Cette réalisation imaginée par Borromini est également considérée comme l’un des chefs d’œuvre du baroque romain.

Enfin, vous visiterez la galerie de peinture du Palais Barberini ; conçu pour le Pape Urbain VIII et œuvre de Carlo Maderno assisté de son neveu Francesco Borromini, le palais fut achevé par Le Bernin en 1633. La galerie d’art abrite différentes collections comprenant des œuvres du Bernin, du Caravage, de Van Dick, de Poussin, de Raphaël, du Greco, mais aussi de Tiepolo, du Tintoret, de Rubens, de Murillo ou encore du Titien ! Une visite qui vous permettra de revoir plusieurs chefs d’œuvre de la peinture occidentale, et surtout son évolution. Enfin, vous passerez devant la fontaine du Triton.

Déjeuner inclus. Dîner inclus et nuit.

Jour 5 – Samedi 13 avril                                  Rome autour de la place de Venise et du Campo dei Fiori – Paris

Le matin, vous débuterez la journée par la visite du splendide palais Colonna, récemment restauré. Sa construction, qui débuta au XIVème siècle, répond à une volonté précise de la famille Colonna qui y réside encore. L’édification des différentes ailes du palais s’est déroulée sur cinq siècles : au XVème siècle Oddone Colonna devint le pape Martin V et réalisa en dix ans de nombreux travaux d’embellissement. Au XVIIème siècle, le palais fut transformé en une grande demeure aristocratique baroque où les grands artistes de l’époque œuvrèrent tels que le Bernin, Antonio del Grande, Carlo Fontana. C’est de cette époque que date la construction de la splendide galerie Colonna : longue de 76 mètres, elle se veut être le reflet de la galerie des glaces à Versailles. On y découvre de nombreux chefs d’œuvres des plus grands artistes italiens et européens.

Vous prendrez ensuite la direction du Campo dei Fiori pour rejoindre la place du Palais Farnese, dont la façade extérieure est l’un des chefs d’œuvre d’architecture de Michel-Ange. Vous goûterez au cœur animé de la capitale italienne en empruntant ses ruelles, avant de rejoindre la Galerie Spada. Construit en 1540, le palais fut acheté en 1632 par le cardinal Bernardino Spada, qui chargea Francesco Borromini de le modifier selon ses goûts. Vous découvrirez ensuite la cour du Palais de la Chancellerie, conçue par Bramante. Enfin, vous terminerez vos promenades romaines à Sant’Andrea del Valle dont la coupole est la deuxième de Rome par ses dimensions. Chef d’œuvre de l’art baroque, les fresques de de Giovanni Lanfranco représentent la gloire du Paradis, tandis que les fresques du transept sont l’œuvre du Dominiquin. 

Déjeuner libre. Transfert à l’aéroport de Rome Fiumicino et vol retour.

Le programme du voyage culturel proposé est susceptible de connaître quelques modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols.

En cas de modifications ou de changements inhérents aux motifs ci-dessus mentionnés, toute serait mis en œuvre pour déplacer la visite ou la remplacer par une prestation équivalente.

Vous souhaitez partir d’un aéroport de province ou de l’étranger le jour de votre départ ?

Les pré-acheminement et post-acheminement sont avantageux : n’hésitez pas à nous contacter !

Prix du voyage culturel à Rome :

1275 € ttc par personne

sur la base de 15 participants payants

Ce prix comprend : 

  • Vols A/R Paris – Rome – Paris
  • Taxes aéroport et surcharges carburant
  • Service de restauration à bord
  • Transferts aéroports en car
  • Pass transport à Rome
  • 4 nuits en hôtel 4* sur la base d’une chambre double
  • Les dîners et déjeuners mentionnés au programme
  • Visites mentionnées au programme
  • Les entrées des sites, musées, galeries
  • L’accompagnement d’un guide conférencier
  • Ecouteurs
  • Assistance Maladie-Rapatriement Europassistance (Contrat n°58 626 134) 
  • Pochette voyage
  • Toutes taxes et services

 

Ce prix ne comprend pas :

  • Le service à bord de l’avion selon la compagnie aérienne
  • Les repas mentionnés libres
  • Assurance Annulation de Voyage & Bagages Europassistance facultative (non remboursable) : 3% du montant global des prestations
  • Supplément chambre individuelle (sous réserve de disponibilité) : 195
  • Achats personnels & boissons

 

Conditions d’annulation :

En cas d’annulation, les frais suivants vous seront retenus : 

Jusqu’à 60 jours du départ…………...130 € - non remboursables

De 59 j à 21 j du départ………………..25 % du prix total

De 20 j à 8 j du départ ……………......50 % du prix total

De 7 j à 3 j du départ………………..….75 % du prix total

Moins de 3 j du départ……………..…..100 % du prix total

 

Formalités (pour les ressortissants français et de l’Union Européenne)

  • Passeport ou carte nationale d’identité en cours de validité
  • Autorisation de sortie du territoire pour les mineurs non accompagnés d’un des parents ou du tuteur légal

 

 

Le nom écrit sur le bulletin d’inscription doit correspondre à celui figurant sur le document d’identité.

L’agence décline toute responsabilité en cas d’erreur sur le nom et sur le délai de validité du document d’identité.

 

N.B. : Le prix est établi sur la base de vols régulier de la compagnie AIR FRANCE ou EASYJET ou TRANSAVIA ou JOON et sur le montant des taxes aéroport à la date du 17/9/18.

 

Bibliographie pour préparer votre voyage culturel à Rome 

 

Période étrusque

 

  • « Les Étrusques : ils ont dominé Rome », Le Figaro Histoire, n°10, octobre-novembre 2013.
  • Dominique BRIQUEL, La civilisation étrusqueParis, Le grand livre du mois, 1999.
  • Jean-Marc IROLLO, Histoire des Etrusques : l’antique civilisation toscane, VIIIe-Ier siècle av. J.-C., Paris, Perrin, coll. Pour l’histoire, 2004.
  • Jean-Paul THUILLIER, Les Étrusques : La fin d'un mystère ?, Paris, Gallimard, coll. Découvertes Gallimard, 1990.

 

Période grecque et punique

  • Pierre LÉVÊQUE, L’aventure grecque, Paris, Le Grand livre du mois, 2000.
  • Pier Giovanni GUZZO, Magna Grecia, les colonies grecques dans l'Italie antique, Paris, Gallimard, coll. Découvertes Gallimard, 1997.
  • Emanuele GRECO, La Grande Grèce : histoire et archéologie, Bibliothèque d'archéologie, Paris, Hachette, 1996.
  • Serge LANCEL, Hannibal, Paris, Fayard, 1995.

 

Période romaine

  • Catherine SALLES, L’antiquité romaine, coll. In extenso, Paris, Larousse, coll. In Extenso, 1999.
  • Pierre GRIMAL, Histoire de Rome, Paris, Mille et une nuits, 2003.
  • Yann LE BOHEC, Marcel LE GLAY, Jean-Louis VOISIN, Histoire romaine, Paris, Presses Universitaires de France, coll. Quadrige, 1991.
  • Lucien JERPHAGNON, Histoire de la Rome antique : Les armes et les morts, Paris, Tallandier, 2011.
  • Jean-Pierre ADAM, La Construction romaine : matériaux et techniques, Paris, Picard, coll. Grands manuels Picard, 2008.
  • Nathalie de CHAISEMARTIN,Rome. Paysage urbain et idéologie - Des Scipions à Hadrien (IIe s. av. J.-C.-IIe s. ap. J.-C.),Paris, Colin,Collection U Histoire, 2003.
  • Jérôme CARCOPINO, Jules César, Paris, Presses Universitaires de France, 1990.
  • Cécile GIROIRE, Daniel ROGER, Zoé PAUVERT, Auguste : L'album de l'exposition, Paris, Réunion des musées nationaux –  Grand Palais, 2014.
  • Pierre COSME, Auguste, PAris, Perrin, coll. Tempus, 2009.

 

Période chrétienne 

  • Anne BERNET, Les Chrétiens dans l’Empire Romain : des persécutions à la conversion, Ier-IVe siècle, Paris, Tallandier, coll. Texto, 2013.
  • Pierre MARAVAL, Simon-Claude MIMOUNI, Le christianisme : Des origines à Constantin, Paris, Presses Universitaires de France, coll. Nouvelle Clio, 2006.

 

Ouvrages généraux

  • Dominique PERRIN, Richesses de Rome, Itinéraires culturels et spirituels, Paris, Téqui, 2015. 
  • Robert HARRIS, Impérium, Paris, Poche, coll. Littérature, 2008.

 

Contactez-nous

CONTACTEZ UN CONSEILLER 01.44.09.48.68

Les points forts

  • Un programme en dehors des sentiers battus

  • Visite des palais Borghese et Medicis, de la Trinité-des-Monts

  • Visite des galeries Barberini et Palais Colonna