Sur les pas de sainte Thérèse d’Avila - août 2020

Europe - Espagne
Séjour Itinérant 6 jours / 5 nuits
j
Pèlerinage en Castille sur les pas de sainte Thérèse d'Avila et de saint Jean de la Croix
« Je ne t’abandonnerai pas, ne crains rien ! »

Notre-Seigneur Jésus-Christ à sainte Thérèse d’Avila

Ce pèlerinage vous invite à la suite de sainte Thérèse d’Avila à découvrir les richesses de la Castille dont Madrid est le cœur. Parfois oubliée, souvent méconnue, cette région d’Espagne recèle pourtant de nombreux trésors à l’abri de ses cités lovées au pied de sublimes châteaux-fort. Ces derniers sont les témoins de la « Reconquista » et gardent le souvenir de leurs héros, Alphonse VI ou encore le fameux Cid !

Une des destinations d’Europe les plus riches tant au niveau de ses paysages que de ses monuments, mais aussi par la grandeur de ses saints...

                                                          

Plus de détails

Mettre une option

Pèlerinage en Espagne sur les pas de sainte Thérèse d'Avila et de saint Jean de la Croix :

J 1 – Mercredi 19 août                                                                                            Paris – Madrid – Avila   136 km

Le matin rendez-vous à l’aéroport de Paris Roissy-CDG, accueil et assistance aux formalités puis décollage par le vol AF 1300 à 09h30 – attention, avant de prendre vos dispositions pour rejoindre, bien vérifier auprès de l’agence la confirmation des vols. 

Atterrissage à l’aéroport de Madrid à 11h35, puis direction le Palais San Lorenzo de El Escorial, conçu sur l’ordre de Philippe II au XVIe siècle. Au milieu de la Sierra de Guadarrama, ce beau palais-monastère commémore la victoire remportée sur le roi de France à la bataille de Saint-Quentin. Vous traverserez les appartements royaux de Philippe II et des Bourbons et vous descendrez jusque dans la crypte pour y découvrir le caveau des rois d’Espagne depuis Charles Quint ! Messe d’introduction au pèlerinage. 

Vous prendrez ensuite la route en direction d’Avila. Ville inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco, elle est le chef-lieu de la région Castille et Léon. C’est surtout la cité de Teresa de Cepeda y Ahumada, plus connue sous le nom de sainte Thérèse d’Avila ; née le 28 mars 1515 et après une jeunesse mondaine, la jeune Thérèse décida d’embrasser la vie religieuse en 1533 en entrant au Carmel d’Avila.

Les premières années, son esprit s’alanguit au point de lui faire abandonner la prière ; mais un jour, devant un oratoire représentant une image du Christ souffrant, elle se sentit saisie d’une profonde émotion : ‘Au souvenir de l’ingratitude dont j’avais payé tant d’amour, je fus saisie d’une si grande douleur qu’il me semblait sentir mon cœur se fendre.’

Déjeuner libre. Installation, dîner et nuit en maison religieuse à Avila.

 

J 2 – Jeudi 20 août                                                          Avila – Alba de Tomes – Salamanque – Avila   227 km 

Le matin, vous prendrez la direction d’Alba de Tormes pour la visite du couvent des carmélites. Là se situe le tombeau de sainte Thérèse et la basilique Sainte-Thérèse, encore inachevée aujourd’hui. Marche dans la campagne entre le Séminaire San Jéronimo et la basilique de Sainte-Thérèse (2,5 km de marche facile) qui conserve un reliquaire renfermant le cœur de la sainte.

Après la mort de la carmélite, son cœur fut extrait du corps et placé dans un reliquaire exposé dans le couvent des carmélites de Alba de Tormes. Plus de 50 ans après sa mort, au milieu du XVIIIe siècle, quatre évêques espagnols furent missionnés par le pape pour examiner cette relique. Après observation, ils rédigent un procès-verbal déclarant que le cœur incorrompu, contenait « une grande plaie qui le traverse de part en part, et deux ou trois autres plus petites ». Ils ajoutaient que ces plaies « paraissaient avoir été faites avec un fer chaud, puisque l'entrée semblait être brûlée », certainement lors de la Transverbération dont sainte Thérèse témoigne :

« J’apercevais près de moi, du côté gauche, un ange sous une forme corporelle. [...] il n’était point grand, mais petit et très beau ; à son visage enflammé, on reconnaissait un de ces esprits d’une très haute hiérarchie, qui semblent n’être que flamme et amour. [...] Je voyais dans les mains de cet ange un long dard qui était d’or, et dont la pointe en fer avait à l’extrémité un peu de feu. De temps en temps il le plongeait, me semblait-il, au travers de mon cœur, et l’enfonçait jusqu’aux entrailles ; en le retirant, il paraissait me les emporter avec ce dard, et me laissait tout, embrasée d’amour de Dieu. ». Messe. 

Puis, vous poursuivrez vers Salamanque ; ville inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, elle est souvent surnommée « l’Athènes d’Occident ». Vous y admirerez la Plaza Mayor, considérée comme la plus belle place de style baroque d’Espagne. Vous visiterez la nouvelle cathédrale, bâtiment grandiose caractérisé par un mélange des styles gothique, Renaissance et baroque. Puis, découverte de l’ancienne cathédrale de style roman. Enfin, vous verrez l’Université Pontificale, la Clericia, créée en 1134, apothéose de l’art baroque. A proximité le couvent des Dominicains San Esteban : dans le cloître est conservé le confessionnal de sainte Thérèse. 

Encouragée par les jésuites, en particulier le Père Alvarez qui fut son second confesseur, sainte Thérèse entreprit de fonder un nouveau couvent à Salamanque. C’est là qu’elle rédigea, sur les conseils des mêmes jésuites, son Livre des fondations. Vous visiterez la maison de sainte Thérèse, actuel couvent des Servantes de Saint-Joseph. C’est là que sainte Thérèse s’installa le 31 octobre 1570. Retour à Avila

Déjeuner libre. Dîner et nuit en maison religieuse à Avila.

 

J 3 – Vendredi 21 août                                                                                                                            Avila 

Le matin, visite de la vieille ville d’Avila dont les remparts recèlent de véritables trésors : visite du couvent de Santa Teresa, situé à l’emplacement-même de la maison natale de la sainte, de l’église San Juan où elle reçut le baptême et du monastère San José, première fondation de Sainte Thérèse en 1562. 

En 1555, les jésuites Juan de Padranos et Baltasar Alvarez fondent un collège à Avila et Padranos devint le confesseur de Thérèse. A la faveur de grandes grâces spirituelles, elle se vit encourager par saint François Borgia. Plus tard elle rapportera les apparitions et visions qu’elle connut, parmi lesquelles celle du Christ Ressuscité. En 1560, elle fit le vœu de toujours aspirer à une plus grande perfection et encouragée par saint Pierre d’Alcantara et saint Louis Bertrand, elle entreprit la réforme de l’Ordre du Carmel qui inclut l’obligation de pauvreté, de solitude et de silence. Messe.

L’après-midi, demi-journée de récollection, prêchée par l’abbé Chautard. 

Déjeuner inclus. Dîner et nuit en maison religieuse à Tolède.

 

J 4 – Samedi 22 août                                                                                                       Avila – Tolède   132 km   

Le matin, vous visiterez la cathédrale d’Avila, considérée comme la première cathédrale gothique d’Espagne, puis visite du Monastère de l’Incarnation où sainte Thérèse prit le voile en 1533. Elle y résida pendant vingt-sept ans avant d’entreprendre sa mission réformatrice après avoir repris l’oraison et à l’aide des lectures des Confessions de saint Augustin. Messe.

L’après-midi, suite de la récollection, prêchée par l’abbé Chautard. En fin de journée, départ vers Tolède, installation à l’hébergement et nuit. 

Déjeuner libre. Dîner et nuit en maison religieuse à Tolède.

 

J 5 – Dimanche 23 août                                                                                                                           Tolède

Journée de visites à Tolède, également inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco ; cette ville dispose d’une grande richesse monumentale.

Chrétiens, Arabes et juifs ont vécu ensemble durant des siècles dans cette « ville aux trois cultures » qui conserve encore à l’intérieur de ses remparts un riche patrimoine artistique et culturel.  Découverte du couvent des carmélites où fut rédigé Le Château intérieur par sainte Thérèse. Promenade dans les anciens quartiers de la ville pour découvrir l’église Santo-Tomé où l’on admire L’enterrement du comte d’Orgaz du Greco, ainsi que l’ancienne Juderia et ses synagogues transformées en églises.

L’après-midi, visite de la cathédrale de Tolède. Construite au départ dans un style gothique français, elle fut achevée au XVe siècle et illustre l’évolution du style gothique en Espagne. Le tissu urbain très resserré dans lequel elle s‘inscrit est caractéristique de l’organisation médiévale des cités. Messe.

Déjeuner libre. Dîner et nuit en maison religieuse à Tolède.

  

J 6 – Lundi 24 août                                                                                               Tolède – Madrid 74 km / Paris 

Le matin, route en direction de Madrid et visite panoramique de la capitale espagnole, riche de ses palais et riches musées. Messe de clôture du pèlerinage. 

Déjeuner libre. 

L’après-midi, temps libre à Madrid, puis transfert à l’aéroport et envol en direction de Paris par le vol AF1300 à 20h15.

Atterrissage prévu à l’aéroport d’Orly à 22h20.

 

 

Le programme du pèlerinage proposé est susceptible de connaître quelques modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites, et/ou de modification des horaires des vols.

En cas de modifications ou de changements inhérents aux motifs ci-dessus mentionnés, toute serait mis en œuvre pour déplacer la/les visite(s) ou la/les remplacer par une/des prestations équivalentes.

Tarif du pèlerinage en Castille - Espagne : sur demande

Contactez-nous

CONTACTEZ UN CONSEILLER 01.44.09.48.68

Les points forts

  • Hébergements dans les couvents où vécut sainte Thérèse

  • Deux demi-journées de récollection prêchées par l’abbé Chautard

  • Messes dans les couvents carmélitains à Avila et Tolède, mais aussi à Alba de Tormes