La Grèce, sur les pas de Saint Paul - mai 2020

Mai - Grèce
Séjour Itinérant 11 jours / 10 nuits

0

Pèlerinage en Grèce, sur les pas de Saint Paul 

Groupe privé

" Athéniens, à tous égards vous êtes, je le vois, les plus religieux des hommes. Parcourant en effet votre ville et considérant vos monuments sacrés, j’ai même trouvé un autel avec l’inscription : "Au dieu inconnu". Eh bien ! ce que vous adorez sans le connaître, je viens, moi, vous l’annoncer ! "
(Ac. 17, 22-34)

Saint Paul, qui se tourna résolument vers les Païens, aima particulièrement chez les Grecs cette sagesse par laquelle il leur montra le Christ !

Plus de détails

Mettre une option

Programme du pèlerinage en Grèce :

  

 

Jour 1 – Mercredi 6 mai                                                                                      Paris – Thessalonique – Kavala

Le matin, accueil à l’aéroport de Paris et vol Transavia à 15h45 en direction de Thessalonique. 

Arrivée à l’aéroport de Thessalonique,accueil par le guide local et route pour Kavala.

Installation à l’hôtel, dîner et nuit à Kavala.

 

Jour 2 – Jeudi 7 mai                                                       Kavala – Philippes – Amphipolis – Thessalonique 184km

Vous débuterez cette journée avec la visite de Kavala, l’ancienne Neapolis où débarqua saint Paul, accompagné de Silas.

Puis vous visiterez Philippes, premier lieu d’évangélisation en Occident. Riche cité romaine et byzantine, l’Apôtre y prononça son premier sermon et y fut emprisonné quelque temps. Durant environ trois mois, il prêcha l’Evangile tout d’abord à quelques femmes, puis à un public plus large : « Frères que je chéris et que je désire tant revoir, vous, ma joie et ma couronne. » (Ph. 4,1). Messe.

Visite du site archéologique : le théâtre, son forum, la prison de Paul, la basilique paléochrétienne, l’agora et le baptistère de Lydia, première chrétienne d’Occident.

« De Troas nous avons gagné le large et filé tout droit sur l’île de Samothrace, puis, le lendemain, sur Néapolis, et ensuite sur Philippes (…). Nous avons passé un certain temps dans cette ville et, le jour du sabbat, nous en avons franchi la porte pour rejoindre le bord de la rivière, où nous pensions trouver un lieu de prière. » (Ac XVI, 11-13)

L’après-midi, vous ferez une halte en chemin au majestueux lion d’Amphipolisdont les vestiges ont été découverts au cours de la guerre des Balkans.

En fin de journée, arrivée à Thessalonique.

« Après avoir traversé Amphipolis et Apollonie, ils arrivèrent à Thessalonique, où les Juifs avaient une synagogue ». (Ac. XVII, 1) 

Déjeuner au restaurant. Dîner et nuit à Thessalonique.

 

Jour 3 – Vendredi 8 mai                                                                                                             Thessalonique

Vous visiterez Thessalonique, importante cité industrielle et commerçante, mais aussi véritable ville d’art qui rivalisa avec Constantinople et Ravenne. Vous commencerez par l’église Saint-Démétrios, exceptionnelle par ses mosaïques à fond d’or, notamment celle représentant saint Serge somptueusement vêtu ; cette église est également riche de ses fresques et peintures murales, ainsi que d’une très belle crypte. 

Vous passerez ensuite par la Tour blanche, symbole de la ville, qui fut construite au XVe siècle et servitd’abord de caserne avant de devenir une prison pour les condamnés à mort. Vous visiterez également l’église Sainte-Sophie, édifiée au VIIIe et consacrée à la Sagesse Divine, l’Achiropitoset l’église d’Ossios David. Enfin, vous découvrirez la rotonde de Saint-Georges, qui servit de mausolée à l’empereur Galère. Messe. 

Déjeuner sous forme de panier repas. Dîner et nuit à Thessalonique.

  

Jour 4 – Samedi 9 mai                                           Thessalonique – Pella – Vergina – Veria – Kalambaka 275km           

Le matin, vous partirez en direction de Pella, capitale du royaume de Macédoine dès la fin du Ve siècle avant JC, qui vit naître le futur Alexandre-le-Grand. Vous visiterez les fouilles du palais du roi Archélaos. Vous visiterez également les vestiges du complexe civique, les sanctuaires de Cybèle et de Déméter. 

Vous ferez ensuite route vers Vergina, l’ancienne Aigai qui fut la première capitale de Macédoine. Plusieurs fouilles permirent de mettre au jour des sépultures royales et un trésor comportant des objets exceptionnels : couronnes, divans funéraires d’apparat, larnax, armes, mais aussi des peintures pré-hellénistiques. Parmi les onze tombes dégagées, celle dite du roi Philippe II était restée inviolée : son architecture, le décor peint et le riche mobilier funéraire attestent la formation précoce d’un art de cour proprement hellénistique.

Vous continuerez en direction de Véroia, l’ancienne Bérée mentionnée dans les Actes des Apôtres. La ville possède 51 églises byzantines et post-byzantines, qui renferment d’intéressantes peintures murales.

« Dès qu'il fit nuit, les frères firent partir Paul et Silas pour Bérée. (…) Ils y trouvèrent des gens qui étaient bien mieux disposés que les Juifs de Thessalonique et qui accueillirent la Parole de Dieu avec beaucoup d'empressement. » (Ac. XVII – 10-11) 

Route pour rejoindre Kalambakaau pied des Météores. Messe.

Déjeuner au restaurant. Installation, dîner et nuit dans la région de Kalambaka.

  

Jour 5 & Jour 6 – Dimanche 10 & Lundi 11 mai                                               Kalambaka : les Météores 

Vous découvrirez l’un des sites les plus surprenants de Grèce : les Météores ; célèbres pour leurs monastères perchés, ils sont un des hauts lieux de la spiritualité de la Grèce continentale. 

Les Météores, « situés entre terre et ciel » représentent le plus grand ensemble monastique orthodoxe de Grèce après le Mont Athos. Visite du Grand Météore, monastère le plus important construit en 1380 par le moine Athanasius, et du Varlaam, fondé en 1517 par le moine Varlaam, décoré de très belles fresques du jugement dernier, peintes par Frango Catellano, peintre de Thèbes et un des maîtres de l’art post-byzantin. 

Pour ceux qui le souhaitent, randonnée autour des Météores. 

À Kalambaka, vous visiterez l’église de la dormition de la Vierge. Messe. 

Déjeuners sous forme de panier repas. Dîners et nuits dans la région de Kalambaka.

Jour 7 – Mardi 12 mai                                                                    Kalambaka – Delphes – Galaxidi 214km

Le matin, vous prendrez la route en direction du golfe de Corinthe pour la visite de Delphes. Considéré par les Anciens comme le centre du monde et le sanctuaire de la concorde grecque, le site est niché au pied du Parnasse dans un cadre grandiose. Le fronton du temple de la Pythie conserve la célèbre maxime « Connais-toi toi-même ». 

La visite du site vous permettra de découvrir tous les ‘trésors’ élevés par les cités grecques de l’ensemble du monde antique oriental et occidental. Vous visiterez également le Musée Archéologiquequi renferme de très beaux artefacts antiques dont la célèbre statue en bronze de l’Aurige vainqueur, ou encore ‘l’omphalos’, le nombril du monde !

Possibilité de prévoir une marche spirituelle dans la montagne du Parnasse – 2h30 environ.

Puis vous visiterez Galaxidi, petite ville portuaire construite sur une ville antique. Elle posséda une flotte commerciale très importante avant la guerre d’indépendance grecque. Vous y visiterez le musée d’histoire maritime retraçant le passé maritime de la Grèce. Vous pourrez y voir plusieurs modèles réduits ainsi que des figures de proue en bois sculpté du XIXe siècle. Messe.

Déjeuner au restaurant. Installation dîner et nuit à Galaxidi ou Arachova.

 

Jour 8 – Mercredi 13 mai                                                                 Galaxidi – Ossios Loukas – Corinthe 242km          

Le Monastère d’Ossios Loukasvous livrera ceux de la Grèce byzantine avec ses somptueuses mosaïques qui ont près de mille ans ! Le style octogonal de l’église principale devint l'emblème par excellence du style byzantin grec. Ces deux sites sont classés par l’UNESCO. Messe.

Vous poursuivrez vers le Canal de Corinthequi unit la mer Egée à la mer Ionienne. Visite du site de l’ancienne Corinthe, site antique où saint Paul prêcha pendant deux ans. Puis, visite de l’Akrocorinthequi offre une vue incomparable.

"Après cela, Paul partit d'Athènes et se rendit à Corinthe " (Ac. 18, 1).

Déjeuner au restaurant. Installation, dîner et nuit dans la région de Corinthe.

 

Jour 9 – Jeudi 14 mai                                              Corinthe – Mycène – Nauplie – Epidaure – Corinthe 162km  

Le matin, vous partirez en direction de Mycènes, à travers une région fertile où les orangers et les oliviers poussent en abondance. Cité achéenne et capitale d’Agamemnon au IIèmemillénaire avant J.-C., elle fut mise au jour par Heinrich Schliemann au XIXèmesiècle. Homère la décrit comme chère à Héra et « riche en or ». La richesse de la ville est en effet proverbiale dès l'Antiquité. Cette cité laissa son nom à la civilisation mycénienne qui se développa à partir de 1700 avant J.-C.

La visite du site et de son musée permet d’évoquer l’enlèvement d’Hélène et la fameuse guerre de Troie chantée dans l’Iliade. Vous pénétrerez par la célèbre porte des Lionnes, qui permet un passage dans la fameuse muraille cyclopéenne, et découvrirez, entre autres, le palais royal qui s’élève en terrasse au cœur de l’enceinte. Le plan tripartite se compose de différentes pièces et vestibules et d’un megaron, caractéristique des palais mycéniens. Visite également du fameux tombeau d’Agamemnon.

En fin d’après-midi, direction Nauplie, petite cité de caractère lovée au creux d’un très joli golfe. 

Vous finirez la journée par la visite du théâtre d’Épidaure. Niché en pleine nature, ce sanctuaire dédié à Asclépios conserve un des plus beaux théâtres de l’Antiquité par l’harmonie de ses proportions et le charme du site. Parfaitement conservé, il est encore très apprécié de nos jours pour son acoustique exceptionnelle. Messe.

Déjeuner sous forme de panier repas. Dîner et nuit dans la région de Corinthe ou à Athènes.

 

Jour 10 – Vendredi 15 mai                                                                                         Corinthe – Athènes 83km

Le matin, route en direction d’Athènes. Découverte de la Cité par excellence, mère des arts, des lettres, des sciences et de la philosophie. 

A Athènes, saint Paul ne resta que peu de temps face à la profonde obstination de ses habitants. Vous verrez l’Agoraet l’Aréopage où l’Apôtre prononça son fameux discours aux Athéniens. Puis, vous découvrirezl’Acropolequi domine la ville et représente l'un des plus remarquables ensembles architecturaux de l'histoire de l'humanité. Messe.

L’après-midi, découverte du tout récent Musée de l’Acropoleoù sont exposées les plus belles pièces mises au jour en contre-haut sur l’Acropole, telle la frise du Phidias ou encore les Cariatides.

Déjeuner sous forme de panier repas. Installation, dîner et nuit à Athènes 

 

Jour 11 – Samedi 16 mai                                                                                Athènes – Cap Sounion – Pari 

Le matin, vous visiterez le Musée byzantin, magnifique témoignage d’un art qui survécut parfois clandestinement. Le musée propose une riche collection d’icônes, de sculptures et de mosaïques qui proviennent de différentes églises de toute la Grèce. Promenade guidée dans le quartier de PlakaMesse.

Vous partirez ensuite en direction du Cap Sounionqui constitue l’extrémité de l’Attique. Dans la littérature antique, la première mention du cap remonte à l’Odyssée (III, 278), qui parle du « Sounion, le saint cap d'Athènes ». Un temple dédié à Poséidon, le dieu de la mer, y fut édifié dans l’Antiquité ; il domine les flots du haut de sa falaise et offre une vue incomparable ! Un peu en contre bas, se trouvent les ruines d'un sanctuaire dédié à Athéna. Les deux divinités s’affrontèrent lors d’un concours pour déterminer qui des deux divinités domineraient l’Attique. Les textes antiques racontent que Poséidon fit jaillir des flots le cheval, qui deviendra par la suite la plus belle conquête de l’homme, tandis que la déesse fit sortir du sol l’olivier ! Elle remporta le défi et laissa ainsi son nom à la ville la plus importante de la région : Athènes  

Déjeuner libre.

Puis, transfert à l’aéroport d’Athèneset vol Transavia à 20h15 en direction de Paris.

Le programme de ce voyage est susceptible de connaître quelques modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols.

En cas de modifications ou de changements inhérents aux motifs ci-dessus mentionnés, tout serait mis en œuvre pour déplacer la visite ou la remplacer par une prestation équivalente.

Vous souhaitez partir d’un aéroport de province ou de l’étranger le jour de votre départ ?

Les pré-acheminement et post-acheminement sont avantageux : n’hésitez pas à nous contacter !

 

Prix de ce pèlerinage en Grèce : 

  

1745 € ttc par personne

 

sur la base de 16 participants payants

1698 € ttc par personne

 

sur la base de 18 participants payants

1675 € ttc par personne

 

sur la base de 20 participants payants

 

Réduction de 45€ pour les plus de 65 ans : cette réduction correspond aux entrées gratuites sur certains sites et musées - une pièce d'identité sera exigée à l'entrée des sites et musées concernés.

 

Ce prix comprend :

  •        Vols A/R Paris-Thessalonique – Athènes-Paris 
  •        Taxes aéroport et surcharge carburant 
  •        Transferts aéroports
  •        Autocar Grand Tourisme durant tout le séjour 
  •        10 nuits en hôtel 3 & 4* 
  •        Pension complète du dîner du J1 au petit-déjeuner du J11, hors repas mentionnés libres
  •        Visites mentionnées au programme
  •        Gratuité aumônier
  •        Guide local francophone 
  •        Assistance Maladie-Rapatriement Europassistance (Contrat n°58 626 134)
  •        Pochette voyage
  •        Toutes taxes et services

 

Ce prix ne comprend pas :

  •        Les repas libres
  •        Assurance Annulation de Voyage & Bagages Europassistance (facultative & non remboursable) : 3% du tarif global hors assurance et hors visa 
  •        Supplément chambre individuelle (sous réserve de disponibilité) :295
  •        Achats personnels & boissons
  •        Les pourboires 

 

Conditions d’annulation :

En cas d’annulation, les frais suivants vous seront retenus :

Jusqu’à 60 jours du départ…….……..120 € - non remboursables

De 59 j à 31 j du départ………………..30 % du prix total

De 30 j à 15 j du départ ……………......50 % du prix total

De 14 j à 4 j du départ………………..….75 % du prix total

Moins de 4 j du départ……………..…..100 % du prix total

 

Formalités (pour les ressortissants français et de l’Union européenne)

  •        Carte d’identité ou passeport valide au moins 6 mois après la date de retour.
  •        Autorisation de sortie du territoire pour les mineurs voyageant non accompagnés d’un des parents ou du tuteur légal
  •        Pour les ressortissants d’autres pays, il convient de nous consulter.

 

Le nom écrit sur le bulletin d’inscription doit correspondre à celui figurant sur le document d’identité. 

L’agence décline toute responsabilité en cas d’erreur sur le nom et sur le délai de validité du document d’identité.

 N.B. : Le prix est établi sur la base des taxes d’aéroport. Ce prix est donc susceptible de variation et pourra être révisé un mois avant le départ. 

 

 

Retrouver les conditions générales et particulières de vente sur notre site Internet www.odeia.fr, rubrique ‘Qui sommes-nous ?’

Informations concernant la Grèce : 

Tourisme

  • Mark OTTAWAY, Hugh PALMER, Les plus beaux villages de Grèce et des îles grecques, Paris, Bibliothèque des arts, 2001.
  • Grèce continentale, Paris, Hachette Tourisme, coll. Le Routard, 2017.
  • Grèce, Paris, Lonely Planet, coll. Guides de voyage, 2016.
  • Îles grecques et Athènes, Paris, Lonely Planet, coll. Guides de voyage, 2016.

  

Histoire

  • Georges CONTOGEORGIS, Histoire de la Grèce, Paris, Hatier, coll ; Nations d’Europe, 1992.
  • Pierre LÉVÊQUE, La naissance de la Grèce, Paris, Gallimard, coll. Découvertes, 1990.
  • Moses I. FINLEY, Les premiers temps de la Grèce : l’âge du bronze et l’époque archaïque, Paris, F. Maspero, 1973.
  • François REBUFFAT, La Grèce archaïque : 750-450, Paris, SEDES, 1996
  • Jean-Jacques MAFFRE, Le siècle de Périclès, Paris, Presses Universitaires de France, coll. Que sais-je ?, 1994.
  • Jean-Claude POURSAT, La Grèce préclassique, des origines à la fin du VIe siècle, Paris, Seuil, 1995.
  • Jean-Jacques MAFFRE, La vie dans la Grèce classique, Paris, Presses Universitaires de France, coll. Que sais-je ?, 1992.
  • Pierre BRIANT, Alexandre Le Grand, Paris, Presses Universitaires de France, coll. Que sais-je ?, 2002.
  • Pierre LÉVÊQUE, Le monde hellénistique, Paris, Agora, coll. Poche, 2003.
  • Claude MOSSÉ, La démocratie grecque, Paris, MA Éditions, 1986.
  • Anna AVRAMÉA, Le Péloponnèse du IVe au VIIIe siècle. Changements et persistances, Paris, La Sorbonne, 1997.
  • Olivier PICARD, Les Grecs devant la menace perse, Paris, CDU-SEDES, 1995.
  • François CHAMOUX, La Civilisation grecque, Paris, Arthaud, coll. Les grandes civilisations, 1997.
  • Pierre CABANES, Petit atlas de l’Antiquité grecque, Paris, Colin, Coll. U, 1999.

  

Art et archéologie

  • Jean-Jacques MAFFRE, L’art grec, Paris, Presses Universitaires de France, coll. Que sais-je ?, 2001.
  • Manolis ANDROKINOS, Manolis CHATZIDAKIS, Vassos KARAGEORGHIS, Les merveilles des musées grecs, Athènes, Ekdotike Athenon, 1974.
  • Pierre DEVAMBEZ, La sculpture grecque, Paris, Éditions d’art et d’histoire, 1938.
  • Alexandre TZONIS, Phoebe GIANNISI, Architecture grecque classique : la construction de la modernité, Paris, Flammarion, 2004.
  • François QUEYREL, Le Parthénon. Un monument dans l’histoire, Paris, Bartillat, coll. Un monument dans l’histoire, 2009.
  • Bernard HOLTZMANN, L’Acropole d’Athènes : monuments, cultes et histoire du sanctuaire d’Athéna Polias, Paris, Picard, 2003.

 

Religion et divinités

  • La cité des images : religion et société en Grèce antique : catalogue, Paris/Lausanne, Nathan/LEP, 1984.
  • Joël THOMAS, L’imaginaire religieux gréco-romain, Perpignan, Presses Universitaires de Perpignan, coll. Études, 1994.
  • Denis LINDON, Les Dieux s’amusent : la mythologie, Paris, Flammarion, coll. Castor poche, 1995.
  • Pierre SINEUX, Qu’est-ce qu’un dieu grec ?, Paris, Klincsieck, 2007.
  • Jean-Pierre VERNANT, Pierre VIDAL-NAQUET, La Grèce ancienne. 1, Du mythe à la raison, Paris, Points, 2011.
  • Philippe DE CARBONNIÈRES, Olympie. La victoire pour les dieux, Paris, CNRS, 2006.

 

Littérature, théâtre et jeux

  • Jacqueline DE ROMILLY, La tragédie grecque, Paris, Presses Universitaires de France, coll. Quadrige, 1970.
  • Pascal THIERCY, Les tragédies grecques, Paris, Presses Universitaires de France, coll. Que sais-je ?, 2001.
  • Pierre BRUMOY, Le théâtre des Grecs, Paris, Libraires associés, 1763.
  • Philippe BRUNET, La naissance de la littérature dans la Grèce ancienne, Paris, Le livre de Poche, 1997.
  • Florence DUPONT, L’invention de la littérature : de l’ivresse grecque au texte latin, Paris, La Découverte, 1998.
  • Marie-Françoise BASLEZ, Les sources littéraires de l’histoire grecque, Paris, Colin, 2003.
  • Friedrich NIETZSCHE, La naissance de la philosophie à l’époque de la tragédie grecque, Paris, Gallimard, coll. Idées, 1977.
  •  André BERNAND, La joie des jeux : les origines du sport olympique, Paris, Tana, 2003.

Contactez-nous

CONTACTEZ UN CONSEILLER 01.44.09.48.68