Naples, les chefs d'oeuvre de la peinture - mars 2018

Europe - Italie
Séjour 4 jours / 3 nuits

0

Voyage culturel
avec un guide-conférencier 

0

Longtemps l’une des cités les plus peuplées d’Occident, Naples fut l’épicentre d’un foyer artistique majeur en Europe. A la suite de l’irruption du Caravage sur la scène artistique locale, suivirent de nombreux artistes à l’origine d’un véritable âge d’or de la peinture napolitaine. 

Outre les visites de musées, d'églises et autres couvents, les différents parcours proposés vous invitent à connaître Naples autrement : à ne pas manquer !

Plus de détails

Mettre une option

Programme du voyage escapade culturelle à Naples :

Jour 1 - 
Paris – Naples                                                                                                        

Le matin, accueil à l’aéroport de Paris, assistance aux formalités et envol. Arrivée en milieu de journée à Naples Capodichino. 

Transfert en ville. Nous nous rendrons tout d’abord au Museo Archeologico Nazionale, institué à la fin du XVIIIe à l’initiative du roi Ferdinand IV qui réalisait ainsi le projet des Bourbons : créer à Naples, capitale du Royaume des Deux-Siciles, un grandiose institut pour les arts. Et ce pour réunir la très riche collection d’antiques Farnese et les collections archéologiques formées durant les fouilles du site d’Herculanum initiées en 1738 et celles du site de Pompéi à partir de 1748. L’antique colonie grecque fondée au VIIe siècle avant notre ère devint dès lors le rendez-vous des amateurs d’art, des artistes, des écrivains, des collectionneurs, des antiquaires et... des trafiquants, tous acteurs de l’épanouissement du néo-classicisme et de la redécouverte de la civilisation gréco-romaine, à l’origine de l’archéologie scientifique. 

Au fil des amples salles, nous découvrirons d’abord l’importante collection de statuaire antique initiée au XVIe siècle par Alessandro Farnese, futur pape Paul III. C’est ensuite l’exceptionnelle collection des peintures, arrachées aux murs des demeures de Pompéi et des alentours lors des fouilles des XVIIIe et XIXe siècles, qui nous permettra d’apprécier l’évolution et la variété de la peinture romaine de la fin de la République jusqu’à l’époque impériale. Enfin, les collections de mosaïques seront l’occasion d’approfondir notre approche de la représentation figurative et, gardant à l’esprit ces témoignages antiques, d’appréhender pleinement au cours de nos visites des jours suivants, la longue histoire de la peinture et la variété de l’imagination figurative. 

Ensuite, nous emprunterons la Galleria Principe di Napoli, galerie commerçante édifiée à la fin du XIXe, puis la piazza Bellini, agréablement arborée où a été mis au jour les vestiges des murailles de l’ancienne Neapolis grecque ; enfin, la piazza Dante, vaste ensemble semi-circulaire aménagée par l’architecte Luigi Vanvitelli, nous permettra de rejoindre ensuite la Via Toledo, une des principales artères de Naples. Ouverte à l’initiative du vice-roi Don Pedro Alvarez de Toledo en 1536, bordée de palais nobiliaires et d’églises, elle limite le quartier ancien et populaire où stationnaient alors les troupes espagnoles, encore appelé aujourd’hui Quartieri spagnoli. Aux XVIIIe et XIXe siècles, la Via Toledo est connue de toute l’Europe cosmopolite pour son charme et son animation pittoresque. 

On y visitera notamment le palazzo Zevallos Stigliano dont la pinacothèque recèle, outre des œuvres de caravagistes napolitains et de vedutistes, Le Martyre de sainte Ursule du Caravage, Judith et Holopherne de Finson et Samson et Dalila d’Artemisia Gentileschi. Notre parcours s’achèvera, sur la Galleria Umberto I, toute proche du théâtre San Carlo et de la Piazza Plebiscito. Cette galerie commerciale édifiée à la fin du XIXe, remarquable par la richesse de son décor du pavement en mosaïque à la voute, tout en métal et verre, nous permettra d’évoquer la Naples de la Belle Époque. Mais peut-être nous suffira-t-il pour cela de croquer dans le délicat et savoureux feuilleté d’une « sfogliatella », véritable icône de l’art de la pâtisserie napolitaine ? 

Déjeuner libre. Installation à l’hôtel. Dîner inclus et nuit à l’hôtel.

 

Jour 2 -
Naples                                                                                                               

Durant la matinée, en suivant l’axe qui correspond en partie à l’ancien tracé de division urbaine d’époque romaine, le decumanus, nous visiterons Spaccanapoli, dans le centre historique de Naples. Depuis la basilique du Gesu Nuovo reconnaissable par son imposante façade de pierre volcanique taillée en pointes de diamant jusqu’au Duomo, nous irons, au gré des rues animées et pittoresques, à la découverte du baroque napolitain. Portails de palais, églises, obélisques pour l’art monumental mais aussi les peintures et les sculptures dont sont riches entre autres San Domenico Maggiore, Santa Maria delle anime di Purgatorio ad Arco, dei Girolamini, San Gregorio Armeno, la capella San Severo ou encore Pio Monte della Misericordia avec le magnifique retable du Caravage, Les Sept Œuvres de la Miséricorde. 

Dans la via San Gregorio Armeno, nous musarderons parmi les nombreuses échoppes où des familles d’artisans poursuivent la tradition séculaire de la crèche napolitaine, mise en scène inventive d’histoire sacrée et de saynètes de la vie populaire de fabricants de crèches. Après une pause dans les jardins plantés d’agrumes du cloître du couvent San Gregorio Armeno, havre de beauté et de quiétude, nous rejoindrons le joyeux tumulte de la via dei Tribunali où sont exposés, en abondance, tous les délices de la table napolitaine. Notre visite au Duomo sera l’occasion de découvrir un aspect majeur de la piété et de l’histoire napolitaines : la dévotion à San Gennaro, dont l’ampoule de sang, conservée dans la chapelle des reliques, est intimement liée à l’histoire mouvementée de Naples, des catastrophes naturelles et des bouleversements sociaux dont elle fut le théâtre notamment à partir du XVIIe siècle. 

L’après-midi, nous quitterons les rues tapageuses et encombrées de Spaccanapoli pour découvrir une autre facette de Naples. Via le funiculaire, nous rejoindrons les hauteurs du Vomero, quartier résidentiel à l’urbanisme plus aéré, où se succèdent jardins et villas élégantes. Au pied de l’imposant Castel Sant’Elmo, l’ancienne forteresse édifiée à la demande de Robert d’Anjou en 1329 puis réaménagée par le vice-roi Don Pedro de Toledo au XVIe siècle, nous visiterons la Certosa di San Martino. Outre le merveilleux panorama qu’elle offre depuis ses jardins sur la baie de Naples et le Vésuve, la chartreuse est un des joyeux du baroque napolitain. Son église somptueusement décorée en marqueterie de marbres polychromes, les boiseries, les tableaux et les fresques de la salle capitulaire, les armoires marquetées de la sacristie, le grand cloître ou encore la collection de presepi (crèches) tout comme le musée national qu’elle abrite, consacré à l’art et à l’histoire de Naples entre XVIIe et XIX e siècles, font de la chartreuse une étape incontournable. 

Pour rejoindre la ville basse, nous emprunterons la via del Petraio ou la salita della Pedamentina, descente piétonne composée de tronçons en pente et d’escaliers de pierre. Vues superbes sur le golfe de Naples, villas et jardins tranquilles : cette voie typique nous ramènera vers le cœur vibrant du quartier espagnol. 

Le réseau serré des rues étroites et des ruelles des Quartieri spagnoli, ancien lieu de casernement des troupes espagnoles au XVIIe, est par excellence la zone où l’on peut saisir le caractère même de la vie napolitaine, celui dont le cinéma des années cinquante a immortalisé l’imagerie. Notre parcours s’achèvera sur l’immense Piazza Plebiscito, où à l’arc des colonnades de part et d’autre de l’église San Francesco di Paola répond la façade du Palazzo Reale

Déjeuner inclus au restaurant. Dîner inclus et nuit à l’hôtel.

 

Jour  3 - 
Naples                                                            

La matinée sera consacrée à la visite du Musée Capodimonte dans le magnifique parc couvrant la colline éponyme. Construit à la demande de Charles VII de Bourbon, roi de Naples et de Sicile, en 1738, cette résidence de chasse de style néoclassique, élégante alternance d’enduit rosso napoletano et pierre grise, fut aussi destinée dès le début à accueillir aussi dans une de ses ailes la collection Farnese que le souverain avait héritée de sa mère. Cette prestigieuse collection réunit des chefs-d’œuvre de grands maîtres de la peinture italienne — Martini, Masaccio, Bellini, Raphaël, Le Titien, Le Parmesan, Carrache…— et un ensemble conséquent d’œuvres de peintres napolitains ou ayant travaillé à Naples tels que Luca Giordano, José de Ribera, Mattia Preti et Le Caravage dont on admirera La Flagellation du Christ. 

Au sortir du parc, nous emprunterons la Salita del Moiariello qui relie la zone haute à la zone basse de la cité. Le parcours emprunte ruelles, terrasses, escaliers, et traverse une zone résidentielle, tranquille et agréable, de petites maisons et de jardins. Nous rejoindrons ensuite le quartier de la Sanità, quartier populaire où est né Totò, l’acteur fétiche du cinéma populaire italien, figure emblématique du napolitain. Les palais dont le palazzo dello Spagnolo ou le palazzo San Felice, les églises des XVIIe et XVIIIe siècles, nous permettrons d’approfondir encore notre connaissance de l’architecture baroque napolitaine profane et sacrée. L’église Santa Maria della Sanità, à plan centré en croix grecque, construite entre 1602 et 1613 ; outre un riche ensemble de peintures et un autel majeur en marbre polychrome, sa visite nous offrira l’occasion de nous familiariser davantage avec la piété populaire napolitaine : le culte de saint Vincent Ferrier, «o’Monacone », dont la statue est portée en procession par le petit peuple de la Sanità, celui de l’image miraculeuse de la vierge découverte dans la crypte de San Gaudioso, sous l’autel du chœur, par laquelle on accède à des catacombes chrétiennes datant du IVe siècle. 

Nous poursuivrons notre promenade avec le très suggestif cimetière des Fontanelle où s’épanouit cet aspect si typique de la ferveur napolitaine. Les grottes creusées par l’érosion dans le tuf de la colline di Materdei étaient dès avant le XVIe siècle un ossuaire où étaient recueillies les dépouilles les plus anciennes des églises ne disposant plus de place pour de nouvelles sépultures. À partir du XVIIe siècle, y furent déposées les dépouilles des victimes des insurrections populaires, des éruptions du Vésuve, des tremblements de terre, du choléra, des famines et de la pauvreté. Au XIXe, les Fontanelle devinrent un des principaux lieux de culte des âmes du Purgatoire : nombreux sont les napolitains à prendre soin d’un crâne. Bien que cette pratique ait été interdite en 1969, ce culte populaire est encore bien vivace. 

Déjeuner inclus au restaurant. Dîner libre et nuit à l’hôtel.

 

Jour 4 -
Naples – Paris

Nous profiterons de cette dernière matinée pour faire une promenade sur le bord de mer et apprécier la vue sur la baie et les collines du front de mer depuis les terrasses du Castel dell’ Ovo, citadelle fortifiée construite sur un îlot au XIIe siècle à l’époque de la domination normande du roi Roger II de Sicile. 

Transfert à l’aéroport de Naples Capodichino et envol vers Paris. Atterrissage dans l’après-midi. 

Déjeuner libre.

 

Les promenades proposées dans ce programme sont accessibles à tous, il faut simplement être bien chaussé et avoir conscience qu’une promenade culturelle implique de piétiner et donc de fatiguer.

Le programme proposé est susceptible de connaître quelques modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols.

En cas de modifications ou de changements inhérents aux motifs ci-dessus mentionnés, toute serait mis en œuvre pour déplacer la visite ou la remplacer par une prestation équivalente.

Pour cette escapade culturelle à Naples, le jour de votre départ, vous souhaitez partir d’un aéroport de province ou même de l’étranger ?

Les pré-acheminement et post-acheminement sont avantageux : n’hésitez pas à nous contacter !

Prix du voyage escapade culturelle à Naples :

A paraître

sur la base de 15 participants payants*

 

Ce prix comprend : 

  •        Vols A/R Paris – Naples – Paris
  •        Taxes aéroport et surcharge carburant
  •        Transferts aéroport
  •        3 nuits en hôtel 4* situé en centre-ville
  •        Déjeuners et dîners mentionnés au programme
  •        Visites mentionnées au programme
  •        Accompagnement d’un guide conférencier
  •        Assistance Maladie & Rapatriement Europassistance (Contrat n°58 626 134)
  •        Pochette voyage
  •        Toutes taxes et services

 

Ce prix ne comprend pas : 

  •        Assurance Annulation de Voyage & Bagages Europassistance (facultative & non remboursable) :

 3% du montant total

  •        Supplément chambre individuelle (sous réserve de disponibilité) : 
  •        Pourboires au guide
  •        Achats personnels & boissons

 

Conditions d’annulation du voyage culturel à Naples et en Campanie :

En cas d’annulation, les frais suivants vous seront retenus :

Jusqu’à 60 jours du départ…………...90 €
De 59 j à 21 j du départ………………..25 % du prix total
De 20 j à 8 j du départ …………….....50 % du prix total
De 7 j à 3 j du départ………………..….75 % du prix total
Moins de 3 j du départ……………..…100 % du prix total

 

Formalités (pour les ressortissants français et de l'Union Européenne)

  •          Passeport ou carte nationale d’identité valide au moins 6 mois après la date de retour.
  •          Pas de Visa, pas de vaccination

 

Le nom écrit sur le bulletin d’inscription doit correspondre à celui figurant sur le document d’identité.

L’agence décline toute responsabilité en cas d’erreur sur le nom et sur le délai de validité du document d’identité.

N.B. : Le prix du voyage culturel est établi sur la base des taxes d’aéroport. Ce prix est donc susceptible de variation et pourra être révisé un mois avant le départ. 

Petit groupe de 22 participants maximum

CONFÉRENCIER - Martine LACAS

VOLS SUR COMPAGNIE RÉGULIÈRE AIR FRANCE
DépartArrivée
Paris CDG Naples Capodichino 
Naples Capodichino Paris ROISSY-CDG 2F

Compagnies aériennes alternatives : Alitalia, EasyJet, Vueling

Attention : les vols sont mentionnés à titre indicatif et ne seront confirmés que 30 jours avant le départ. Nous vous invitons à prendre contact avec nos services avant de réserver un pré et/ou post-acheminement.

Service clients : 01 44 09 48 68
contact@odeia.fr

Vous aurez le droit d’emporter :

-        1 seul bagage par personne en soute : 20 kg maximum
-        1 seul bagage par personne en cabine : maximum 12 kg – 55 cm x 40 cm x 23 cm

Attention : si deux personnes voyagent ensemble avec un bagage en commun, celui-ci ne doit pas non plus excéder 20 kg.

Contactez-nous

CONTACTEZ UN CONSEILLER 01.44.09.48.68

Les points forts

  • Un programme sur le thème de la peinture et des vedute
  • En dehors de la haute saison touristique
  • A la saison des agrumes
  • Avec une passionnée de Naples et de la peinture